Ne rien oublier pour votre boîte à lunch sans déchet
Au Quotidien

Rentrée scolaire : Boîte à lunch zéro déchet

19 août 2016

Plusieurs écoles primaires demandent maintenant une boîte à lunch zéro déchet. Belle initiative. Mais ça mange quoi en hiver une boîte à lunch zéro déchet? Et bien, c’est simple, ça mange juste des contenants réutilisables ;-) Rien de jetable.

Alors pour cette épreuve étape (familiale), voici quelques suggestions pour créer une boîte à lunch vraiment écolo, sans déchet. Vous allez voir, c’est facile. Sans compter que vous avez sûrement la plupart des accessoires dans vos armoires. Allez, on se lance.

La boîte à lunch

On ne peut pas passer à côté de la boîte à lunch. C’est comme un achat obligatoire. Voici l’essentiel à vérifier avant d’acheter:

  • Qualité des coutures
  • Type d’isolant utilisé
  • Fermeture éclair
  • Grandeur (une boîte à lunch trop petite ne servira pas longtemps)
  • Facilité de nettoyage
  • Neutralité du look (qui a dit que votre enfant allait encore aimer Dora ou Nemo l’année prochaine?)

Au final, vous économiserez en optant pour une boîte à lunch à peu près neutre, d’une bonne grandeur et qui peut survivre à plusieurs «garrochages». L’objectif: faire plus d’une année scolaire. Disons, au moins deux… Hum!!!

Les contenants

Qui dit boîte à lunch zéro déchet, dit contenants réutilisables. L’objectif est d’en avoir de tous les formats (petits, moyens, grands) et d’une quantité raisonnable.

En début d’année, tester l’ouverture des contenants avec votre enfant pour vous assurer qu’il est capable d’ouvrir et de fermer ses plats sans aide. Certains contenants sont certes très bons, mais impossibles à ouvrir pour de petits doigts.

La matière

En plastique, en silicone, en verre ou en inox? Mine de rien, il y a beaucoup de choix.

Le plastique

Il demeure la matière la plus pratique. Mais, il est important de le choisir sans BPA et phtalate (indiqués directement sur l’emballage du produit) ou le bisphénol A (identifié du no. 7 accompagné des lettres PC sur le plastique).

L’idéal est d’acheter des contenants qui vont au micro-onde, au lave-vaisselle et au congélateur pour vous assurez d’une utilisation optimale. Généralement, tous les récipients identifiés des numéros 2, 4, 5 sont considérés comme sécuritaires pour la santé et peuvent être déposés dans le bac de récupération au Québec.

Le silicone

Il a fait son entrée depuis quelques années dans les accessoires repas. Les caractéristiques à vérifier sont les mêmes que le plastique. Le silicone a l’avantage de résister à de fortes températures et d’être très flexible. Par contre, il peut s’imprégner du goût et de l’odeur de certains aliments, sans compter qu’il peut tâcher ou être difficile à nettoyer.

Le verre

Une excellente option, mais la plupart des écoles ne l’acceptent pas. C’est donc à vérifier. Comme le plastique, l’option micro-onde, lave-vaisselle et congélateur est à retenir. Tous les contenants en verre sont recyclables dans le bac de récupération, sauf ceux avec la mention «Consignée Québec», ils doivent être retournés chez un détaillant.

L’inox

Il est beau, mais attention il ne va pas au micro-onde. Les boîtes en inox sont donc parfaites pour des lunchs froids.

Pour un repas chaud, choisissez un thermos ou un plat en plastique qui va au micro-onde. L’inox est une matière solide qui va au lave-vaisselle, au congélateur et qui se recycle.

Plusieurs écoles primaires n’ont plus de micro-onde, pour cette raison vous devrez sûrement investir dans un thermos. Favoriser le thermos en inox qui conserve plus longtemps la chaleur que le thermos en plastique.

Pour les enfants, acheter le petit format, question de garder de la place pour la bouteille d’eau et quelques accompagnements. À moins d’indication contraire, le thermos ne va pas au lave-vaisselle.

Les collations

Les pochettes réutilisables

Pour remplacer les fameux sacs zyploc, les petits pochettes collations pour enfants sont parfaites. Vous en avez de tous les formats, de différents designs et matériaux, lavables et imperméables. Ils permettent de mettre rapidement de petites collations secs ou humides dans la boîte à lunch ou dans le sac à dos.

Privilégier les sacs avec fermeture éclair plutôt que les sacs avec du velcro. Il a le désavantage de s’accrocher partout, de se salir rapidement et de ne plus fermer à moyen, long terme. Le prix est généralement le même pour les deux types de sacs.

Les pochettes réutilisables sont aussi pratiques et très populaires. Vous pouvez y mettre compote, yogourt, smoothies et plus. Sans BPA, imperméable, facile à nettoyer, les enfants adorent. Vous pouvez même les congeler, question de faire quelques réserves.

À boire!

Dans une boite zéro déchet, les petits formats de jus jetables n’ont plus leur place. Il faut donc trouver une alternative. Gobelet, gourde, bouteille, les choix sont nombreux. Privilégier une bouteille malléable pour les enfants, étanche, facile à nettoyer, et surtout pas trop grande pour la boîte à lunch. En acheter plus d’une vous sauvera quelques maux de tête.

Les accessoires

Les ustensiles

Optez pour des ustensiles petits formats en métal, en bambou ou en plastique faciles à glisser dans la boîte à lunch. Vous en trouverez en magasin pour tous les goûts.

Le napperon

Un petit napperon tout jolie, ça vous dit? Pourquoi pas. Ce n’est pas obligatoire, mais c’est cute et ça peut aider quand la table n’est pas propre.

La lingette-débarbouillette

Oubliez les serviettes jetables (Scott Towell et cie) pour essuyer la bouche et les petits doigts après le repas. La bonne formule, une petite débarbouillette de bébé à mettre dans la boîte à lunch. Il y a de forte chance que les vêtements reviendront aussi plus propre. Bon, c’est discutable !

En conclusion, pour vraiment économiser, n’oubliez pas d’inscrire le nom de votre enfant sur l’ensemble de vos contenants et accessoires. Vous aurez plus de chance de les récupérer en cas de perte. Ce qui n’est pas rare ;-)

C’est facile! Promis.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à faire 180 lunchs pour votre relève ;-)))

Bonne rentrée!


Suggestion de lecture : Comment trier les vêtements d’enfants ?

Photo : Trudeau

2 Commentaires

  • lexieswing
    18 octobre 2019 à 09:11

    Pas de déchets (non organiques en tout cas;)) dans la boîte à lunch ici non plus. On a des boites en plastique (verre non autorisé) et un thermos (qui va au lave vaisselle). On lui met généralement un sandwich dans la boîte principale, on créé un petit compartiment à l’aide d’un moule à mini cake en silicone et on y met des légumes. Yogourt ou compote dans une gourde en silicone et des gâteaux pour la collation du soir (maison ou au moins achetés sans emballage individuel) dans une pochette en tissu et PUL. Elle ne boit pas de jus, et on met l’eau dans une gourde en inox qu’elle a tjs avec elle. Serviette de table en tissu et ustensiles en métal sur lesquels il y a une étiquette à son nom. :)

    • L'Effet Carbone
      18 octobre 2019 à 10:31

      Ils sont pratiques les petits moules en silicone ;-) Je fais la même chose, je mets les crudités et fruits dans les moules qui sont dans une boîte en métal (type bento). Est-ce que tu trouves ça compliqué à gérer ?